Archives pour février2017

Les monstres de demain

Les monstres ont toujours fait partie de notre imaginaire collectif. La science les a d’abord observé puis analysé. Mais aujourd’hui, tel un docteur Frankenstein, elle est en mesure de créer par elle-même des être que nous pourrions qualifier de monstres. Un voyage vous est proposé à travers une magnifique vidéo d’Axolot, chasseur d’étrangeté.

Dans cette vidéo, Patrick Baud nous interroge sur la normalité via la question des monstres. C’est donc une nouvelle invitation à lire ou relire “le normal et le pathologique” de Canguilhem qui nous aide à mieux comprendre cette notion réellement difficile du normal. Qu’est ce que d’être dans la norme ? Est-ce être dans la moyenne de tous les individus ? Où est-ce être en mesure d’avoir une action normative sur son environnement ? C’est à dire de pouvoir nous adapter à notre monde. Cependant, le montre est celui qui sort de la norme sociale. C’est celui que l’on montre selon son étymologie monstrare (montrer). Si le monstre est l’être que l’on montre du doigt et que l’on expose alors il semble qu’il existe des monstruosités qui sont bien au delà de la simple apparence physique.

Pour terminer sur une réflexion plus large, Michel Odent intitule un livre de réflexion de la manière suivante : “L’Humanité survivra t’elle à la médecine ?” Plus que la médecine, je vous propose de réfléchir à tout ce que la science a changé en nous et autour de nous depuis 50 ans… Sommes-nous encore des Homo-Sapiens ? Tout comme Patrick Baud, je m’interroge, à quoi ressemblera le monstre du placard du futur ?

Mes articles sur le sujet :

Bibliographie :

    • “Le normal et le pathologique”, Georges Canguilhem, PUF, 2013
    • “L’Humanité survivra t’elle à la médecine ?”, Michel Odent, Myriadis, 2016
    • Le blog d’axolot