Archives pour juin2020

Complexes : des médecines ?

Il n’existe pas une médecine mais des médecines. Certaines ont fait la preuve de leur efficacité et d’autres pas. Un petit guide en vidéo pour apprendre à exercer son esprit critique et débusquer les médecines qui vendent du rien.

Le monde actuel de la médecine est divisé.
Il y a d’un côté une médecine qui pourrait être dite “conventionnelle” basée sur des preuves scientifiques et des médecines dites “alternatives” ou “parallèles” ou “non conventionnelles” qui n’ont jusqu’alors pas fait leurs preuves (ou ont prouvé leur inefficacité) par la méthode scientifique. Les médecines “parallèles” qui démontrent leur efficacité rentrent dans le cadre de la médecine “conventionnelle”. On peut citer l’hypnose qui se fait petit à petit sa place au fil des études scientifiques qui démontrent son efficacité dans des domaines bien définis.
Cependant, certaines médecines, qui n’ont jamais fait leurs preuves, (ou, encore une fois, dont il a été démontré qu’elles sont inutiles voire dangereuses dans leurs indications) continuent d’être proposées à des patients toujours plus en recherche d’une prise en charge globale et, souvent, plus humaine.


Il est alors important de savoir comment débusquer les thérapies qui se veulent miraculeuses mais qui ne reposent sur rien de tangible. Voici une petite vidéo pour exercer votre esprit critiques sur certaines thérapeutiques “alternatives” critiquables.

Comment démasquer un CHARLATAN : une technique infaillible. Chat septique

Pour aller plus loin, je vous propose une petite liste non exhaustive de toutes les médecines qui n’ont pas encore fait leurs preuves : liste des pseudo-médecines

Le site plus haut propose également un petit guide pour repérer les médecines qui sont douteuses :

INDICES : Si vous découvrez une thérapie que l’on vous propose ou qu’un de vos proches se voit proposer, faites une recherche google. Voici les indices que cette pratique n’est sans doute pas sérieuse.

  1. Il existe une page dédiée sur un site référençant les pseudo-médecines : le site PSIRAM, le site Quackwatch et sa version francophone.
  2. Cette thérapeutique est une marque déposée ® (comme l’anypsologie par exemple) et/ou fait des références fréquentes à son inventeur. Ou bien elle est “ancestrale”, “millénaire”.
  3. Une recherche Internet associée aux mots “dérive sectaire”, “pseudoscience” ou “sceptique” aboutit sur des pages qui critiquent cette pratique, sources à l’appui.
  4. L’utilisation du mot “énergie” qui n’a pas de sens en médecine (en dehors du concept de calorie). — Le mot quantique peut aussi vous alerter.
  5. Les recherches Google donnent d’abord des sites de formation (modèle économique récurrent des pseudo-médecines).
  6. Utilisation de livres d’or dans le but d’utiliser des témoignages pour “prouver” l’efficacité du service vendu.
  7. Des propos conspirationnistes : la médecine “‘officielle” déteste cette pratique miraculeuse, etc.
  8. Absence de cette thérapie sur les sites de références scientifiques comme PubMed, pas de travaux de recherche concluant à une efficacité (chercher sur Google Scholar).
  9. Pas de page Wikipédia (ou bien une page contenant une section “critique” ou “évaluation scientifique” développée).
  10. Pas d’équivalence dans une autre langue (les techniques qui marchent ne connaissent pas de frontière).

Au travail !

 

Complexe…

La maladie du Nobel

Il y aurait du génome du VIH dans le Coronavirus (Sars-CoV-2) ?! C’est en tout cas ce que prétend le professeur Luc Montagnier. Il semblerait que la Nobélite ou maladie du Nobel ait encore frappé !

Le virus, le Nobel & le complot – Tronche de Fake 5.3

La plupart des chercheurs sont anonymes pour le grand public. Mais il arrive que certains de par leurs découvertes exceptionnelles deviennent célèbres. Leur noms sont alors gravés dans l’histoire et ils sont célébrés. Il est possible notamment de penser à Marie et Pierre Curie, Wilhelm Röntgen, Albert Einstein etc.

Existe-t-il un point commun entre les trois chercheurs cité ? Oui ! Ils ont tous les trois eu au moins un prix Nobel. (De physique en l’occurrence. Marie Curie en aura un deuxième en chimie en plus d’être la première femme décorée par ce prix prestigieux. En bref : <3). Mais pourquoi ce prix est-il aussi prestigieux ? Un peu d’histoire !

  • Le prix Nobel

A sa mort, Alfred Nobel institua par testament la fondation Nobel et lui versa 31,5 millions de livres suédoises (vous ferez la conversion). Cet argent provient notamment des recettes générées par son invention : la dynamite (Boum !). Dans son testament Nobel demande donc que soient récompensés chaque année des personnes (sans condition de nationalité) qui ont fait des travaux remarquables dans 5 domaines : l’économie, la littérature, la chimie, la physiologie ou médecine,  la physique et la diplomatie. (En 1968, la banque de Suède propose un prix d’économie en mémoire d’Alfred Nobel, il est communément appelé prix Nobel d’économie). En règle générale, ce prix est remis par le roi de Suède accompagné d’une somme d’argent.

Ce que j’aime le plus autour de ce prix, qui est aujourd’hui incontournable, ce sont les légendes ! Premièrement, il est dit que le prix Nobel trouverait son origine dans la lecture par Alfred Nobel de sa propre nécrologie qui avait été publiée par erreur. Cette nécrologie aurait fait la part belle au côté négatif de l’invention de la dynamite. Alfred Nobel aurait alors décidé de créer un prix pour changer l’image que l’on aurait de lui après sa mort. Cette légende est à priori fausse mais je l’aime beaucoup. De plus, lorsque l’on cite Alfred Nobel, on pense tout de suite au prix et très rarement à la dynamite. Mission réussie donc…

la deuxième légende concerne l’absence de prix Nobel de mathématiques. Il est dit que, s’il n’existe pas un tel prix, c’est parce que la femme d’Alfred Nobel aurait eu une aventure avec un mathématicien. Bon pareil, Nobel ne s’est jamais expliqué sur cette absence de récompense mais ce n’est probablement pas pour cette raison que le prix Nobel de mathématiques n’existe pas. De toute manière, les mathématiciens peuvent se venger avec la médaille Fields. (Sans rancune ?)

Pour plus d’info, go wikipédia : prix Nobel !

  • En quoi, avoir un prix Nobel peut-il être une mauvaise chose ?

Et bien, la raison est simple. Certains chercheurs n’arrivent plus à avancer dans leurs recherches par la suite. Certains partent même complètement en vrille avec des théories complètement farfelues. On peut citer la théorie sur les bienfaits de la papaye fermentée, le manque d’affection maternelle qui entraine l’autisme etc.

Bon d’accord mais quel est le problème après tout, c’est leur droit de dire ce qu’ils veulent, non? Le problème est facile à comprendre. Comme ceux-ci sont réputés, quand ils parlent on les écoute quand bien même ils parleraient de sujet complètement en dehors de leurs compétences. D’ailleurs plus que de les écouter, on a tendance à les croire sur paroles. Comment remettre en doute la parole d’un prix Nobel ?!

Je pense qu’il est sain de remettre en question la parole d’autrui surtout lorsqu’elle propose des affirmation incroyables. “Des affirmations extraordinaires nécessitent des preuves extraordinaires” (Marcello Truzzi).

Donc faites attention à ce qu’on vous raconte ! Un expert n’a pas toujours raison ! Ne pas succomber à tous les arguments d’autorités est déjà un pas vers l’esprit critique.

 

Pour aller plus loin :